• Quand l'amour s'en va

     

    L’amour fût, l’amour est, l’amour n’est plus…
    L’amour naît, l’amour vit, l’amour meurt…
    Ce sentiment, que je ne connais plus,
    S’en est allé, abandonnant mon coeur.

    Je relis parfois mes anciens poèmes
    Et l’amour me semble en ce jour lointain…
    Je ne sais même plus ce qu’est un « je t’aime »,
    Alors qu’il emplissait mon quotidien…

    J’ai perdu ce bien-être, oui, il est si loin…
    Je me vois parfois en contemplation
    Devant un couple se tenant par la main,
    Ne connaissant plus ce gest’ d’affection…

    Quand rien ne va plus, pourquoi s’entêter,
    Pourquoi ne pas oser franchir le pas ?
    L’amour, depuis des mois, s’en est allé,
    Et, comme emprisonnée, je reste là…

    Il n’est pas aveugle, il doit bien le voir,
    Je sens que jamais il n’en parlera,
    Il vit sa vie, comme si rien était noir,
    Et moi je subis et baisse les bras…

    Je me sens déboussolée et perdue
    J’ai besoin d’amour pour me sentir mieux…
    Aujourd’hui, entre nous, l’amour n’est plus,
    Comment réussir à en parler, nous deux…

     


    9 commentaires

  • 25 commentaires
  • JE PLEURE 

    La pluie tombe sur les carreaux,
    Mon cœur en peine pleure,
    Pleure les jours heureux,
    D’une jeunesse passée
    Assise à coté du feu.
    Je regarde la flamme qui danse
    Et je me souviens des jours heureux,
    Ses jours où tu étais là,
    Toujours présent.
    La pluie tombe doucement sur les carreaux,
    Et je pleure ces moments,
    Oh ! jeunesse bien frivole,
    Oh ! jeunesse qui s’envole.
    La pluie tombe doucement sur les carreaux,
    La flamme s’éteint doucement,
    La nuit est là,
    Mais dans mon cœur tu es toujours présent.

     

    JE PLEURE


    22 commentaires
  • Amour et amitié

     

     

    le plus grand des amis, vous trahira un jour....

    Alors que l'amitié devrait etre immortelle.

    la plus belle des fleurs au parfum de l'amour,

    S'étiolera pourtant alors qu'elle était belle.

    l'amour le plus ancré, se fane au fil du temps,

    L'ami le plus aimant, va un jour disparaitre,

    L'amant le plus fougueux, se ternira pourtant,

    devant la jeune fleur qui ne pense qu'à naitre.

    La mort qui nous attend tout au bout de la route,

    Et la seule qui peut remédier à cela.....

    Nous qui sommes en vie, nous sommes en déroute,

    C'est pourquoi devant Dieu, il nous pardonnera.

    je veux croire en l'amour, aux gestes d'amitiés,

    je veux croire en tout ceux qui m'ont tendu la main,

    Je veux croire et pourtant, dans mes yeux tout mouillés,

    J'essuie la larme qui se trace un chemin.

     

              Amour et amitiéé


    10 commentaires
  •  

    LASSITUDE

     

    Que dois-je entendre, que dois-je comprendre,
    La vie décidément n'arrête pas de me surprendre.
    Que dois-je faire, que dois-je entreprendre,
    La compréhension en moi se fait attendre.

    Quand je me crois enfin au bout de la route,
    Invariablement la destinée me met dans le doute,
    Et dans mon coeur la certitude en déroute.

    Je voudrais m'arrêter, je voudrais me reposer,
    La destinée décidément ne veut me l'accorder.
    Je voudrais m'évader, je voudrais rêver,
    Sur une épaule qui pourrait me réconforter.

    La rébellion en mon cœur se fait ressentir,
    Car au moment où il se décide à s'ouvrir,
    La zizanie empêche l'amour de s’épanouir.

    Pourquoi ces peines, pourquoi ces punitions,
    Le monde est vraiment fait d'illusions.
    Pourquoi prier, pourquoi vouloir aider,
    Puisque invariablement je suis rejeté.

    Mon coeur est triste de toutes ces confusions,
    Mon âme tourne en rond comme dans une prison,
    Mon Dieu, aides-moi à quitter cette situation.

    La vie pourrait être belle, la vie pourrait être reine,
    Mais l'humain se complaît dans ses illusions vaines.
    La vie est étonnante, la vie est surprenante,
    Mais que faut-il faire pour la rendre rayonnante.

    L'amour divin reste mon seul réconfort,
    Mais alors pourquoi rester dans un tel inconfort,
    D'une vie illusoire qui me traîne vers la mort.

    J'ai envie de partir, j'ai envie de mourir,
    Pour oublier tout ce qui me fait souffrir.
    J'ai envie de crier, j'ai envie de pleurer,
    Tellement mon coeur se fermant est blessé.

    La vie sur terre n'est qu'une vaste illusion,
    Les espoirs se transformant en déceptions,
    La bonté étant transformée en dérision.


     


    9 commentaires
  • De l'amour à la haine

     

    De l’amour à la haine il n’y a qu’un pas
    car quelqu’un qui aime a du mal à comprendre qu’on ne l’aime plus ou pas…

    Véritable ascenseur émotionnel,
    Où la tendresse et la douceur laissent place à une colère exceptionnelle.

    Car sans qu’on ne le veuille, les faits et gestes de l’autre nous insupportent,
    Chaque mot, chaque attitude, chaque propos nous irrite et l’agacement nous emporte.

    Aussi étrange que ça paraisse, on hait souvent ce qu’on aimait,
    Comme si la perte de son amour annulait ses qualités et sa beauté.

    On hait l’autre de nous parler, de nous faire rire, d’exister
    On hait l’autre pour tout, tout ce qu’il est et tout ce qu’il fait

    Car au fond, on hait l’autre d’avoir arrêté,
    Arrêté quelque chose que l’on voyait continuer et perdurer.

    On hait à défaut d’aimer,
    Autant reprendre ce qu’on ne pourra plus donner.

    On hait parce qu’on ne peut faire que ça,
    Une marque d’amour détournée, un comportement excessif qui montre la puissance de nos sentiments, des pertes et des fracas.

    On hait de s’être trompé,
    D’avoir donné ce que l’on est, s’être donné à quelqu’un qui dans votre vie n’aura fait que passer…

    On hait d’être dans cet état,
    Réfléchissant avec sa colère, pendant que la raison prend soin du cœur et stabilise son état.

    On hait d’avoir perdu ce en quoi on avait cru,
    Un amour qui avec le temps deviendra un parfait inconnu.

    N’attendant plus rien de lui hormis qu’il ou elle revienne,
    On hait son amour sur le moment quoiqu’il advienne.

    Je t’aime donc je te hais, triste constat,
    Une pensée contradictoire qui se veut la pensée de votre cœur et de son incompréhensible état

    On hait l’autre, on se hait et on se haïra,
    De ne pas avoir parlé, de garder nos pensées en se disant que plus tard ça ira.

    Et même si vous pensez qu’on ne s’arrête jamais sur ce qui n’est pas intéressant,
    Sachez que si vous persistez dans la haine c’est juste que cette personne ne vous laisse pas indifférent.

    Haïr est un synonyme d’aimer, des mots différents qui se veulent avoir la même finalité
    Je te hais ou je t’aime, deux sentiments divergents qui ont le même but : faire pleurer

    Alors choisissez, aimer et parler,
    Ou haïr et regretter.

    Et n’oubliez jamais que haïr prend beaucoup plus d’énergie que d’aimer …
    On ne force pas les gens à aimer mais ce n’est pas en haïssant que cela va vous aider…
    Déposez vos regrets, acceptez la triste réalité car cet amour n’était juste pas votre finalité

    Par amour parfois il faut savoir laisser…

    Aimer l’autre veut aussi dire accepter de le quitter …

     

     


    40 commentaires

  • 11 commentaires
  •  

    HOMMAGE A MON FRERE

    aujourd'hui un ange nous a quittés, il est parti pour un voyage sans retour, il est allée rejoindre le paradis des anges; un monde sans souffrance; A présent reposé en paix grand frère jamais nous ne t'oublierons, tu seras toujours présent dans nos cœurs et dans nos pensées tu vivras en nous, car tu étais le plus adorable des frères que l'on puisse avoir. Je t'aime

     

     MON FRERE EST PARTI

     


    9 commentaires
  • Quand je partirais...

    Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
    Laissez-moi partir
    Car j’ai tellement de choses à faire et à voir !
    Ne pleurez pas en pensant à moi !

    Soyez reconnaissants pour les belles années
    Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
    Vous ne pouvez que deviner
    Le bonheur que vous m’avez apporté !

    Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré !
    Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
    Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
    La confiance vous apportera réconfort et consolation.

    Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
    Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
    Je ne suis pas loin et et la vie continue !
    Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !

    Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
    Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
    La douceur de l’amour que j’apporterai !

    Quand il sera temps pour vous de partir,
    Je serai là pour vous accueillir,
    Absent de mon corps, présent avec Dieu !

    N’allez pas sur ma tombe pour pleurer !
    Je ne suis pas là, je ne dors pas !

    Je suis les mille vents qui soufflent,
    Je suis le scintillement des cristaux de neige,
    Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
    Je suis la douce pluie d’automne,
    Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
    Je suis l’étoile qui brille dans la nuit !

    N’allez pas sur ma tombe pour pleurer
    Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

     
     
     

     


    2 commentaires
  • HOMMAGE

     

    Il existe des gens sur cette Terre
    Qui regardent tout le temps vers la lumière
    Et sans comprendre pourquoi,
    On les rejette violemment parfois

    Il existe des gens dans ce monde
    Qui se considèrent parfois immonde
    À cause de tous ces préjugés qu'on leur a donnés
    Ils n'ont souvent plus qu'une envie c'est de se tuer

    Il existe des gens qui veulent tout partager
    En fait, il suffirait d'une simple amitié
    Mais puisqu'on les considère différents pour certaines raisons,
    Ils se sentent très souvent dans l'abandon

    Je rends hommage à toutes ces personnes
    Elles ne se sentent plus dans la norme
    On leur a donné un grand poids qu'elles n'avaient pas mérité
    Elles demandaient juste à être aimées...


     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires